Voyage au Maroc

Mon voyage au Maroc avec la vaillante petite 125 Varadero !

 

Les voyages c’est ça, des rencontres des visages des paysages des odeurs et la route...

 

Aller c'est parti !!!

 

 

 

Vendredi 1er Mai 

Il est 8h30 l'air est frais et une seule envie, rouler vers le Maroc...

 

  Aller c'est parti pour l'aventure cool

    Je roule enfin en direction d'Argentat ou je fais le plein d'essence à la station du supermarché, puis je m'engage et roule en direction de Beaulieu-sur-Dordogne et Gramat.

Mon premier arrêt se fera à Mantauban, un bon casse croûte s'impose; depuis le café de se matin j'ai rien avaler.

je continue donc ma route en direction de Toulouse, ou je me perd en passant par le centre ville, je ne voulais pas passer par le périf avec la petite 125 et ça me coûtera une bonne heure à tourner dans le centre ville pour chercher ma route (un GPS c'est pas si mal) Clin d'oeil 

  Une fois ma route retrouvée, je fait une petite pose et je décide de passer par Castelnaudary au lieu de suivre Carcassone puis Narbonne car il y a vraiment trop de vent; je pense qu'il sera moins fort en restant au plus proche des Pyrénées. 

Je roule maintenant en direction de Limoux puis Quillan ou je refais le plein d'essence, j'en profite pour faire une petite pause en face de la gare de Quillan au bar "motards bien venus". je repars donc une demie heure plus tard en direction de Perpignan en passent par la belle vallée du "Défilé de la Pierre Lys", j'ai pris qu'une seule photo car l'après midi est bien avancé et il me reste encore une bonne centaines de km à faire, c'est dommage car les gorges sur cette route sont magnifiques !

 

        ...Le vent c'est enfin un peu calmer, j'ai bien fait de passé par Quillan, je roule maintenant jusqu'à Perpignan pour arriver vers 18h30. Un peu fatigué mais pour une première journée de 443 Kms et 8 heures de route avec les multiples pauses comprises c'est pas si mal avec cette Varadero. Je recherche une pizzeria et me balade dans les rues piétonnes que je connais bien car j'ai grandi dans le coin Sourire

Après une succulente pizza bien méritée et une bière bien fraiche, je redémare la moto et m'installe dans un hôtel F1 à la sortie de la ville pour le prix approximatif d'une trentaine d'euro.

Après cette courte nuit et une bonne douche, je prend la route direction la frontière Espagnole, il est 7 heures du matin et ce foutu vent souffle de plus belle Mécontent il est decidé de s'imposer en raffale et de surcroît il souffle sur le côté ce qui n'est pas évidant avec une petite cylindrée charger comme un mulet. La vaillante et courageuse Varadero gravie la route sinueuse jusqu'au col du Perthus, frontière Espagnole... ! 

  Aprés un petit resto et quelques provisions, je prends la direction de Figueras. Le vent se calme enfin de l'autre côté des Pyrénées...ouf ! je suit maintenant la côte méditéranée jusqu'à Barcelone en longeant de beaux paysages de bord de mer. je m'instalerai dans un camping pour la nuit juste avant Barcelone, demain j'embarque sur le ferry direction Tanger...

  Avant l'embarquement Dimanche 3 Mai. Ma moto est celle de gauche, en jaune et gris, et déjà pleins de rencontres... Sourire

  Elle est là parmis les autres motos, justement le monsieur fluo et en train de l'attacher. C'est sympa il y a pas mal de motards sur le ferry...

  Et oui c'est moi ! content mais fatigué, j'ai pratiquement pas dormi la nuit dernière et la veille du départ non plus, ça doit être l'exitation du voyage... 

Le bateau s'ébroue de tous ses rivets, ça vibre et ça tremble tout du long de la traversée. Il y a beaucoup de monde sur le ferry et du bruit toute la nuit. J'ai rencontré des motards en partance pour la Mauritanie et Sénégal et d'autres pour le Maroc bien sur. Parler voyage ça m'occupera une bonne partie de la nuit, encore une nuit blanche en plus, je vais pas être frais à force Mort de rire . Le lendemain dans la matinée, j'aperçois enfin le rocher de Gibraltar, le Maroc se rapproche...Yeah !!!

  Il est 14h00 quand on arrive en vue du port de Tanger !

Après deux bonnes heures à tourné en rond en face du port le ferry accoste enfin !

Encore moi...Oh punaise pas frais moi ! Mort de rire

 

Il y a aussi des filles en moto...bravo !

 

et même des plus anciens. Décidément, c'est encourageant tout ça ! 

La chaleur est bien là, vive le Maroc et son soleil si généreux  !!! 

 On est le 4 Mai fin d'après-midi. Avec des motards rencontrés sur le bateau on se retrouve tous au camping "les Grottes d'Ercule" à seulement quelques Kms au Sud-Ouest de Tanger, un très bel endroit à voir...

               

L'instalation des tentes est rapide, le camping est agréable, et l'acceuil est sympathique,  casse croûte, bière et discussion de voyages s'impose, entre voyageurs rien de plus normal que de parler de voyages Clin d'oeil

  Les deux motos du père & fils que je recroiserais quelques jours plus tard dans le Sud-Est du Maroc aux sources bleues de Meski

 BMW R100GS d'Olivier et Lylia un couple bien sympa... 

Ils partent pour 3 mois en Afrique, Mauritanie, Mali, Sénégal et Gambie... Très content de les avoir croiser...

 

Les amis motards au petit restaurant à côté du camping

 

 On a mangé un superbe Tajines au poissons et pour seulement 3 euro par personne (30 Dhiram) !

 

Une belle fleur de bananier avec ses petites bananes, sympa le camping ! 

Un petit café restaurant les pieds dans l'eau à 100 mètres du camping. Il est 7 heures du matin et c'est bien tranquille par rapport à hier soir !

 

il y a quelques pêcheurs sur les rochers, sont là surement pour agrémenter les fameux tajines au poissons...miam Sourire

 

  Un bâteau bleu (couleur locale) dans l'immensité ... !

Ce matin c'est le départ pour tout le monde, les motos sont chargées. Olivier et Lylia partent à Rabat récupérer leurs visas pour la Mauritanie...  je partirai le dernier !

 

Le soleil est bien là et la chaleur avec, le paysage défile avec toute ça majestueuse beauté. je me concentre quant même et vise entre trous, bosses, véhicules, et les enfants marocains à pieds qui menace de traversés à tout moment. je prends maintenant la direction de Tétouan puis tourne avant en direction de Chefchaouen, dommage mais je ne m'y arrèterai pas, l'appel du Sud et bien plus fort ça sera pour une prochaine fois, je continue donc maintenant en direction de Ouazzane...

  

Cultures d'oliviers sur la route de Tétouan !

La route est en travaux et les montagnes de plus en plus présentes. Il est maintenant 15 heures, j'ai fait que rouler depuit ce matin et toujours rien avaler, faudrait que je m'arrête, justement il y a une source au bord de la route qui à l'air bien tranquille, mais pas pour longtemps ! 

Bientôt des camions et des voitures s'y arrêtent, les Marocains engagent de suite la conversation. Quelques un font la prière d'autres se rafraîchissent à la source...

 

Je repartirais les sacoches bourrées d'oranges délicieuses offertes par les camionneurs, sont vraiment gentils les Marocains ! La route redescend, je traverse maintenant des plaines très cultivées, maraichage, champs et vergers. Par la suite il y a même des vignes à perte de vue ...

je m'arrète admirer les vignes avec une très belle entrée sur la propriété !

 

Le gardien en chef de cette belle propriété ...

 

  Il tient absolument à me prendre en photo, et voilà... Mort de rire

 

Les beaux yeux de ma Varadero avec son autocollant offert par des motards rencontrés sur le ferry ! je roule maintenant pour retrouver la route d'Azrou et Ifrane, petites villes au pied de l'Atlas, je voudrais trouver le "camping des Cerisiers" réputé sympathique et agréable sous les magnifiques cerisiers !

 

  L'endroit est frais et ombragé, l'accueil chaleureux. Le gardien Mouhamed vient même m'aider à monté ma tente, sont vraiment sympa ici et en plus il m'invite à mangé le tajine avec eux. Un régal ce tajine au poulet et légumes. Dans l'aprés midi, je fais quelques provisions pour la suite de mon voyage et je leur ramène des patisseries locales pour les remercier de l'invitation. je passerais le reste de l'après-midi avec eux à boire du thé palabré et rigoler (c'est une superbe adresse, incontournable ). 

Une des cygognes sur le toit du camping

Une fois tout chargé sur la moto je prends la direction d'Azrou pour rattrapper la route de Midelt. J'attaque de suite la montée et traverse de magnifiques forêts de cèdres ... il fait frais en altitude !

 

 Une fois arriver en haut, la vue se dégage sur des vallons entourés de montagnes enneigées, c'est vraiment splendide ! On peut voir des troupeaux de moutons et leurs bergers éparpillés au loin sur les vallons... ! 

 

Et aussi des ânes bien sur ! 

 

Un peu de neige toujours présente début Mai !

Les paysages sont magnifiques ! 

 

Faut pas passer par là l'hiver...hein ! Mort de rire 

 

Pratiquement 2000 mètres d'altitude... 

 

 

 

  J'ai déjà bien roulé depuis ce matin... !

J'avance maintenant en direction de Midelt. La route redescend dans des gorges. Les cèdres disparaissent et laissent place doucement à des étendues semie désertique... J'arrive enfin à Midelt. je m'y arrèterai pour faire le plein d'essence et boire un bon café au lait comme ils savent si bien le faire au Maroc mais je me fais un peu harcelé par des vendeurs de minéraux et fossiles qui insistent lourdement, je continue donc ma route sous une chaleur caniculaire ?! (apparement un climat tout à fait normal pour les otoctones du coin) Mort de rire

 

Les vallées se succèdent dans un paysage sec et aride... 

 

Je traverse de beaux villages couleurs de terre ... ! 

 Ah... enfin mon premier dromadaire Mort de rire, signe que j'approche du sud, faut que je m'arrète le saluer tout de même Clin d'oeil.

 

Je roule maintenant le long de Oued Ziz où les palmiers dattiers poussent tout le long et traverse les montagnes arides. La route continue et passe par "Le Tunel du Légionaire". Cet endroit magique, débouche sur une vallée faisant place à quelques cultures maraîchères parcemées de petits villages le long du Ziz qui habillent ce décor ... encore un petit col et au loin apparaît le barage "Hassan-Addakhil". 

 

Vu de loin, le barage apparaît comme un mirage dans ce paysage aride ! 

 

Une vraie aubaine pour les habitants en aval du barage !

je ferais une pause pour admirer cette étandue d'eau d'un bleu turquoise !!! je continue la route quelques kms plus loin jusqu'a Errachidia, la chaleur est maintenant intense, il me tarde de planter la tente et me relaxer un peu. je traverse cette ville par de grandes avenues, beaucoup de maisons bourgeoises et de constructions neuves aux abords de la ville ... C'est un endroit stratégique car des casernes militaire entourent la ville, nous sommes pas loin de la frontière Algériène. Beaucoup de femmes sont voilées de noir sous un soleil de plomb !  

je quitte la ville et longe encore pendant 15 Kms la même vallée du Ziz qui tranche dans ce décors désertique pour arriver enfin au petit village de Meski ! 

 

Village de terre et d'argile comme beaucoup d'endroit dans le sud du pays . 

Les femmes détèstent les photos. Je descend cette petite route pavée qui arrive au camping des sources bleues de Meski... 

l'endroit est magnifique ! 

 

Un oasis !!! C'est un peu comme dans les rêves ... je rèsterais là quelques jours à profiter de ce petit paradis à l'ombre des dattiers. 

 

Je trouve une place bien tranquille au fond du camping... enfin installé !!!

l'endroit est vraiment beau et plein de couleurs !

C'est un camping qui est ouvert à la population du coin, tout le monde peut venir se baigner pour 5 Dirham la journée ce qui fait 0,50 ct d'euro. 

Aziz ! l'un des gardiens du camping , bien sympathique ! 

Des petits commerces de tapis et d'artisanats habillent ce décor ! 

Hervé et Ginette des Ariegeois rencontrés au camping de Meski leur acceuil très sympathique et chaleureux me fera le plus grand bien. Ginette toujours entourée d'enfants marocains qu elle occupe comme elle peut. Je rèsterais en leurs compagnies quelques jours. Depuis je les revois en France et nous sommes devenus de bons amis. Au centre Abdel Kader le gardien en chef du camping vraiment très gentil. 

Le lendemain de mon arrivée je revois les deux motards rencontré sur le bateau (père et fils) Christian en bmw 650 et Didier en 600 ténéré, nous allons tous les trois au resto du camping manger un Tajine... Dans la soirée un groupe de motards Marocains en mobylettes surchargées s'installent dans le camping. Ils arrivent d'Aïn-Bénimathar (Nord Est du Maroc) pour un voyage de réflection m'ont t'ils dit ! On restera avec eux le reste de la soirée, thé et rigolades à volontés !!! Au matin, ils étaient déjà repartis. Deux jours passent entre rigolades rencontres et discussions...  Je repars donc pour suivre mon voyage le long du Ziz en direction d'Erfoud .

je longe l'oasis majestueux et interminable c'est toujours l'Oued Ziz ... 

La route suit la forêt de palmeraie entourée du désert aride, le reg est très chaud... 

 

Erfoud la porte du désert du Sud-Est. 80 Kms plus loin, je quitte ce paradis pour rejoindre l'Erg Chebbi et les dunes de Merzouga . 

 On commence à voir quelques dromadaires en liberté et les premières dunes apparaissent au loin d'une couleur rose pastel, c'est vraiment très beau !

je m'arrète admirer ce paysage, les dromadaires restent là tranquille, sont pas sauvage ... ils broutent quelques brins d'herbes invisibles entre de rares buissons d'épineux sous un soleil de plomb.

 

Les dunes sont magnifiques et le désert s'affirme à l'approche de Merzouga, la chaleur aussi ! Je fume une cigarette en admirant ce splendide paysage. La chaleur est intense, l'eau que je transporte est trop chaude pour la boire... Faut que je trouve quelque chose de frais à boire ! Aller zou, direction de Merzouga !

 

Un vrai décor de cinéma... Magnifique !

=> => =>

 



Publié à 16:39, le 26/05/2010, Maroc
Mots clefs : Terre-BitumeVaradero 125MauritanieSénégalmarocMalibaladeexpeditionvoyagemoto


Merzouga la suite !

Merzouga !

Village de poussière, les rabatteurs sont là prêt a t'arracher quelques Dhiram en échange de n'importe quel service. je me faufile et traverse le bourg, je m'approche des dunes. au loin un motard solitaire roule dans ma direction, j'avance aussi vers la sienne, peut pas faire mieux il y a qu'une seule piste ! smiley je ralenti et m'arrête a ça hauteur, nous échangeons quelques mots et décidons assez vite d'allez finir la discutions a la terrasse d'un boui-boui à l'ombre d'une pergola. on sirotes un coca bien frais et bien mérité !  Hugue roule en BMW 1150 GS jaune, la même couleur que ma petite Varadero. avec mon nouvel ami d'infortune nous décidons de chercher un camping ensemble. non loin de là sur le bord des gigantesques dunes nous apparaît l'auberge Sahara. un vrai petit palais avec une superbe fontaine qui semble rafraîchir l'air ambiant, une piscine magnifique avec l'eau qui sort d'une jarre et coule en continue. quel contraste dans ce désert ! j'espère la note pas trop salé ... ! en fin de compte ça me coûtera que 30 Dhiram ( 3 euro ) par jour pour moi la moto et la tente, c'est carrément pas cher ! les douches et sanitaires sont neuf et très propre plutôt rare dans les campings Marocain ...

nous installons les tentes sous ce beau soleil poutant rasan, il fait encore chaud, une bonne douche et un délicieux Tajin me fera le plus grand bien.

la nuit tombe assez vite ...

quelques tentes Berbère qui servent de bivouac ...

la dune derrière le campement ....

la nuit est presque là, on ce prépare pour le Tajin ... Hummm !

 l'intérieur ... y a pas grand monde !

ça fait du bien de ce relaxé

j'adore le décors peint sur les murs du restaurant

 je vous lâche c'est l'heure du Tajin 

après ce bon repas une bonne nuit de repo s'impose

Ce matin réveil de bonne heure pour une balade dans les dunes ...

j'adore, c'est magnifique !

j'adore cette architecture c'est magnifique et s'intègre parfaitement avec les palmiers le soleil et la chaleur ...

 Un petit canal alimante les jardins de la palmeraie !

entouré par les dunes de sable doré !

barrière en palme pour arrêter le sable que le vent pousse sur les villages ...

Un campement touareg pour accueillir les touristes aux pied des dunes ...

tien les voilà ... !

Nos touristes de tout à l'heure en balade dans les dunes, sympa quand même !

magnifique cette balade dans ce bout de désert de l'Erg Chebbi, ça me paraissait pas si grand sur la carte et pourtant si immense quand on y est ... !

le soleil frappe de toute ça force et toute ça beautée dans ce paysage de dunes, il doit faire dans les à 40° et peut être même plus, j'imagine en juillet aout ça doit sérieusement chauffé ! d'après les dires les températures fleurtent souvent les 50° degrés. je retrouve Hugue qui active le départ et charge ça moto. je fait de même. nous buvont un bon café et roulont jusqu'à la station essence de Rissani a une quinzaines de km de là.

deux km de piste pour retrouver la route

nos route vont ce séparé à Rissani, lui par vers la côte Ouest et moi je poursuit la route un peut plus au Sud en direction de Tazzarine pour rejoindre la vallée du Dràa une des plus belle du Maroc !

 

je m'engage donc sur cette route et traverse un petit Oued !

dans ce paysage désertique, voir l'eau courir dans les méandres de l'Oued c'est surprenant. je reste un peut là et profite de son agréable petite fraicheur ...

à partir d'ici je m'engage sur la N12 pour 235 km de route en partis en travaux dans un paysage semi désertique

⇒⇒⇒ 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 15:50, le 15/05/2010, Merzouga
Mots clefs :


De Rissani à l'Oued Dràa ... !

je m'engage donc sur la N12 pour 235 km, cette route traverse de petites montagnes aux couleurs de désert. le paysage est fantastique, du minéral a perte de vue, parcemé de quelques buissons et d'arbres solitaire par endroit ... tout cela me parait interminable, le compteur tourne et le décor reste le même !

j'arrive a Alnif, petit village parcemé de quelques vieilles maisons de terre qui se comfondent dans le paysage. la station essence parcontre est toute neuve, on peut pas la loupée !

je boit un café à l'ombre sous le préau et j'achette une bouteille d'eau bien fraiche dans le petit bar de la station essence ... la route me parait interminable sous cette chaleur intense, les 40° sont dépasser ce jour là.

Belle plante grasse du desert et attention elle est très toxique !

j'arrive maintenant à Tazarine, village dans la poussière très annimé malgrer ce soleil de plomb ?!

à la sortie du Bled j'apperçoi un genre d'hotel ou village de vacance à touriste, le contraste des batiment neuf au milieux cet endroi c'est frappant ! je m'y arrête malgré tout un peut par curiositée et aussi pour trouver de quoi me restauré ...

l'entrè est majestueuse ... j'suis trop curieux j'y vais ! dé qu'on passe l'entré apparaitre un jardin ...

les arbres et les fleurs remplissent cet endroi, les orangers, citroniers, oliviers et datiers pose leurs ombres sur les multiples variétées de fleurs, tout ces parfums mélés embaume agréablement le jardin ...

il y a même une superbe piscine et son bar restaurant mais pratiquement personne en vu, je vais enfin pouvoir me restaurer un peut ...

je m'installe à une table et commande une salade Marocaine et un jus d'orange préssé.

je resterai là une bonne heure a siroter mon café dans cette ombre télemment agréable en espèrent que le gros de la chaleur va passer !

l'heure tourne à bientôt Tazarine ... !

a l'extérieur la chaleur reste la même, je redémare la moto, son moteur ronronne agréablement, elle a l'air de mieux suporter que moi ce soleil de plomb ...

 



Publié à 01:36, le 13/05/2010, Zagora
Mots clefs :


l'Oued Dràa et Zagora ... !

 je continu donc la route en direction de la vallée du Dràa . la chaleur restera la même jusqu'a la fin de la journée. le paysage est toujours aussi beau et aussi aride . 

 

  il me faudra encore une bonne Heure et demi sous cette chaleur pour arrivé enfin a Tansikht (quelques maisons au croisement sur la route de Zagora/Ouarzazat) on longe la vallée du dràa.

 

 

 les ombres s'allonge sérieusement sur ce magnifique paysage, faut que j'avance encore pour trouver un camping. je remonte l'Oued Dràa sur prêt de 40 Km. la route est splendide. elle longe et domine le Dràa et ces magnifiques jardins ...  

 

j'arriverai pratiquement la nuit tombé au camping "Oued Dràa" à une quinzaines de Km de Zagora, je serai le seul campeur dans cet endroit idyllique ... je commande de suite quelque chose a manger et une bouteille d'eau bien fraîche et me dépêche de planté la tente à la lueur du lampadaire. il est déjà 9 H du soir ... les photos on était prise le matin ! 

 

  toute la famille était au petit soin avec moi, le thé et petit gâteaux me sera offert en guise d'apéro, je mangerai un superbe couscous (il y en bien assez pour deux personnes) sous cet abrit en bambou tresser ..... sympa !! je vais me coucher de suite après le repa, la chaleur de la journée ma épuisée.

 

ce matin je serai réveiller de très bonne heure par les oiseaux qui sent donnent a coeur joie ... Oued Dràa est un Oasis vraiment splendide c'est un havre de paix, une multitude d'oiseau vie sous les arbres entre ombre et soleil sa gazouille sa chante et sa crie a tu tête. des chemin circules entre les arbres et débouches souvent dans de splendide jardin ...  

 

 le printemps dure longtemps par ici ... ! 

 

  c'est un bac a sable pour les tout petit, me dit le gardien , ils sont bien protéger du soleil et des insectes là dedan .... !

 

il y a aussi un très beau puits dans le camping ... ! 

 

 l'intérieur ... ! 

 

 

les moutons ce promènent en liberté .... après une bonne douche et un petit déjeuner une petite balade s'impose, les heures filent, je remballe mes affaires les charges sur la moto et continue la route pour rejoindre Zagora .

 

dès que je quitte le camping je m'aperçois que la chaleur est aussi intense qu'hier ...  

 

l'Oued est vraiment splendide, il peut s'étendre dans ça largeur sur plusieurs Km. la route se faufile entre les montagnes et suit le Dràa jusqu'a Zagora , je roule tranquillement en admirant ce paysage magnifique ... j'arrive en début d'apprêt-midi et traverse la ville par la grande avenue , je m'arrête boire un bon thé a la menthe et manger quelques olives a une terrasse bien ombrager ... après renseignement le serveur m'indique plusieurs campings a la sortie de la ville en direction de Mahmid .

ça y est j'suis installé au camping des Palmiers (c'est le cas de le dire).

j'ai négocier le prix a 30 Dhiram le gardien m'en demandais 40 D... le camping est vide, et les sanitaires un peut envahie par le sable du desert, je négocie ! 

 

après un petit casse croûte et un café, je décharge la moto du reste des affaires puis par faire un tour visité les alentours ...  

 

le coin est splendide, je fait le tour de Zagora et repère un peut les lieux mai je fini vite à me trouvé un petit resto en centre ville. le temps change et le ciel s'assombrit, je continue mon repa tranquile en m'amusant regarder toute sorte de gens et véhicule passez devant la térasse. le ciel devient trouble et s'assombri d'une drôle de couleur pastel, le vent se lèvent tout d'un coup par raffale, la poussière vole de partout les gens ce couvrent le visage de leurs chèch. je finirais mon repa à l'intérieur et me dépêche pour retourné au camping, le gardien me dit que ça risque de duré plusieurs jours ! pas cool ! on peut pas rester dehors et on a du mal à respiré. j'amarre corectement ma tente et m'enferme à l'intérieur avec mon bouquin l'après midi est bien entamée la nuit tombe dans un tourbillon de poussière ... le camping est à l'abri entre ces grand murs et les arbres de l'Oasis, le vent tourbillonne dans tout les sens, la poussière vole de par tout je resterai là à attendre une éventuelle accalmie ...

 

au matin le vent se calme un peut. je part donc prendre un bon petit déjeuner en ville, mais quand je sort du camping et de sa palmeraie je m'aperçois que le temps ne c'est pas tout a fait arrangé et une autre tempête arrive ! le ciel s'assombrit de nouveau, je me dépêche de prendre mon déjeuné et décide de quitté Zagora et sa tempête de sable ... j'ai un peut de regret car j'avais envie d'aller j'jusqu'a Mhamid une bonne centaine de Km plus au Sud ... ! ce sera pour une autre fois. le Maroc c'est grand et je ne peut tout visité en une seule fois ... ! je repart donc de Zagora en direction de Ourzazate en passent par Agdz . 

 

le Dràa que j'avais remonté la nuit tombante deux jours plus top s'avère magnifique. je repasse devant le croisement de l'autre jour et continu ma route se coup si vers Ouarzazat. les villages sont tout de terre rouge et ocre. 

 

 de magnifiques Kashba domine la vallée . 

 

certaine sont en ruine mais d'une beauté incomparable . 

 

 

beaucoup de travaux se font encore a dos d'âne ...

 

le Dràa se faufile entre les montagnes 

 

 

 les femmes laves le linge  

 

 

puis le font sécher sur les arbres ou les rochers ...

 

l'eau parcourt dans de petits canaux les flans des montagnes et arrose sur sont passage des jardins magnifiques.

 

encore quelques Km et j'arrive a AGDZ ... c'est la porte qui délimite la région !

 

je m'arrête a Agdz au camping Kashba a la sortie de la ville , la chaleur est étouffante, je plante la tente et prend une douche bien méritée ... 

 

dans le camping il y a une superbe Kashba d'ou son non " camping Kashba " ... l'apràs-midi je visiterai les alentours et prendrai quelques photos .

elle est en cour de restauration !

et il reste encore pas mal de boulot !  

 

une des portes qui donne dans la cour intérieur . 

 

l'endroit est splendide ... ! 

 

la nuit commence a tombé, je vais donc au restaurant du camping ...

 

il y a même une piscine, l'eau est un peut froide car quand je suis arriver au camping ils étaient en train de la remplir ! 

je me réconforterai avec d'un petit repas ...

je me régale de ce simple repa et du merveilleux pain Maroquin. 

 

la petite terrasse ou j'ai pris mon repa ...  

 

encore une agréable nuit de repos et un bon petit déjeuner. je remballe mes affaires et paye mon court séjour dans ce splandide endroi. je roule maintenant en direction de Ouarzazate. il est 8 heure du matin et comme d'habitude le soleil réchauffe l'atmosphère généreusement ! 

je quitte ce magnifique Oued Dràa pour traverser le " Jbel Sarhro " c'est une chaîne de montagne aux Sud de l'Atlas très arides d'un aspect presque lunaire ...

dans le fond en deuxième plans on aperçoit le majestueux Atlas. la route ne cesse de monter avec un bon paquet de virolo bien appréciable en moto ... ! 

seulement trois chèvres rencontré en bord de route !

c'est bien aride ... ! 

 il devait y couler une rivière il fut un temps lointain 

de belles fleurs qui poussent de temps en temps au pied des rocher et sur bord de la route ... 

j'arrive au village d'Âït-Saoun, dans une vallée au milieu du Jbel Sarhro. je m'arrêterai juste pour boire un bon thé et acheter du pain frais ... 

Encore une trentaines de Km pour arriver a Ouarzazate. la route et bien droite. c'est dans ces endroit qu'une grosse cylindrée serait bien appréciable, je m'en occuperai dé mon retour en France ... !!!

j'arrive enfin a Ouarzazate ... il est 14 heure , je me restaurerai non loin de ce splendide palais, tout de terre et d'argile. c'est une ville magnifique ! mais il y a pas mal de touristes ...

 

beaucoup de pôterie artisanale décorent les avenues ...

c'est vraiment très beau ! ... la batterie de l'appareil photo et vide, les boulles j'ai oublier de le rechargé ! j'y reviendrai bien un de ces jours ... ! après une bonne pause et une rapide visite du centre ville je quitte donc Ouarzazat en fin d'après midi ...

je prend la direction de Bou!mane Dadès et ces magnifiques gorges ... 

   

 la porte a la sortie de la ville de Ouarzazat en direction de la vallée des roses ... !  

après une centaine de Km d'une route traversant de grandes étendues arides et parsemées de quelques villages poussiéreux, la végétation réaparée peut a peut en approchant la petite ville de Boumalne Dadès, ville très animée, une multitude de véhicules encombre les rues. je fait un peut de provision passe un coup de téléphone a la famille et continue la route en direction des gorges du Dadès ...

 

la route monte et le paysage change très vite, de beaux villages sont construit le long de la vallée ... 

 

l'endroit est beau, de nombreuses cultures bien organisées dessine le paysage ... je m'installe dans le premier camping venu avant les gorges. camping sans intérêt, apparrement neuf mais peut entretenu ...

j'y verrai un beau lézard gecko sur le mur des sanitaires ... 

 

et j'ai aussi un scorpion a côté de ma tente sous une pierre, il devait mesurer une bonne quinzaine de centimètres le bestiaux ... ce soir je reste manger dans ma tente et les chaussures a l'intérieur bien évidemment. au matin je remballerai mes affaire après inspection d'un éventuel intrus ... une fois la moto charger je prend un  petit déjeuné au restaurant du camping et continu ma route

comme dans tout les jours de mon voyage, le soleil brille et réchauffe l'admosphère ...

le paysage, toujours aussi splendide ! décidément quel beau pays le Maroc !

le village semble en ruine , mais on y voit des paraboles ... ! 

il y a de superbe kasbah bien entretenu ... 

construite sur les rocher , vraiment très belle celle là ... !

 en gros plans !

celle ci aussi est très belle ... !

la route continue a montée tranquillement ... je passe devant ces surprenant rochers, totalement différent des autres au alentour. on dirait une gigantesque sculpture posée là. on peut y voir comme des personnages ou des mains géantes, avec un peut d'imagination bien sur ... !

 

village au pied des rochers ...  

c'est beau ces ruines au bord du Dadès.

un peu de couleur pour attirer le touriste nonchalant ... ! 

la vallée devient plus étroite ... 

l'air est plus frais que dans la plaine mais sûrement pas froid !!! et toujours de splendides jardins profitent de cette eau miraculeusement abondante .

la route monte encore ... je m'arrête quelques Km plus loin, et fait une pause au bord de la falaise pour admirer le paysage ...

 

remarquable cette construction accroché a la montagne ... 

des artisants sont là, c'est jolie ... !  

vue plongeante ... ici faut pas rouler vite ici !!!

le Dadès ce faufile entre les montagne et offre un peut de fraîcheur et de vie avant de rejoindre le grand Oued dans la vallée 

allez souriez ... ! 

je m'arrête encore devant ces fabuleux rochers ...

. je redescend maintenant dans la vallée, et m'installe dans un autre camping. il y a un plus de monde, le camping et juste au bord de la rivière Dadès ... il est bien entretenu, les sanitaires sont très propre et l'accueil bien sympathique. j'y rencontrerai deux motard Anglais, ils roulent en moto enduro et traverse le Maroc que par les pistes et chemins ... , entre mes quelques mots d'Anglais et leurs quelques mots d'espagnol on arrive un peut à discuté, on passera la soirée ensemble autour de quelques bières et de bonnes grillades de brochettes ...

après une nuit reposante je part très tôt ce matin et prend la direction cette fois si des gorges du Todrà en passant par Tinerhir a une soixantaine de Km de là ... l'appareil est décharger et après la soirée bien aroser d'hier soir j'ai encore oublier de charger mon appareil photo ... encore une fois. vous ne verrez donc pas de photos mais seulement mes impressions ... les gorges du Todrà ressemble beaucoup a celle du Dadès mai moins visitée que sa soeur jumelle ... la route longe la rivière et les magnifiques jardins, la vallée est profonde et les montagne se rapproche pour devenir des gorges, la route mal entretenue et très étroite se faufile entre les falaises. bientôt le bitume disparaît pour laisser place a une piste poussiéreuse délabrée. l'endroit et splendide et donne envie d'avancer encore mais je m'arrêterai ... , la moto n'est pas équiper pour roulé sur les piste défoncer et j'ai peur de crevé les pneus ou une panne dans cette vallées isolé et loin de tout ... j'y reviendrai sûrement avec de bon pneu et une moto moins charger ... je redescend à Tinerhir, j'y fait quelques provision, bois un bon thé à la menthe à l'ombre d'une pergola. après une bonne petite pose a admiré la pagaille qui règne dans les rues de cette petite ville, puis je reprend la route sous ce soleil qui réchauffe ! 

je charge l'appareil photo en roulant en moto j'y est installer un convertisseur sur la batterie, mais faut rouler deux bonnes heures pour recharger la batterie. 

je suis maintenant sur la route en direction d'Asrir ... 

j'adore ces paysages semi désertique ... ! 

de rares fleurs survivent ... 

 

je poursuit la route sur Errachidia en passant par Goulmima , une petite ville très belle traversée par l'Oued Rheris ... les influences d'Afrique noire si ressente fortement. je m'arrête manger un morceau à l'ombre sous un arbre ... les gens sont curieux de me voir ici. quelques enfants m'entoure et regarde la moto de leurs grand yeux admiratif ... ! 

 

je roule maintenant vers Errachidia ... plus qu'une soixantaine de Km pour retrouver la fraicheur aléatoire de la palmeraie de l'Oued Ziz ! 

la porte Ouest d'Errachidia, on vois la ville dans le font ! 

j'aime beaucoup les portes qui délimite les régions du Maroc, chacune est propre a sa région ... je m'arrêterai en ville me reposer boire un bon jus d'orange fraîchement pressé et aussi déguster de superbe pâtisserie Marocaine. une fois bien rassasier je retourne au camping des sources bleues de Meski, seulement a une quinzaine de Km de là !  

 

j'y retrouve mes amis rencontré une dizaines de jours auparavant ... à droite Aziz un très bon ami que j'ai revu dans un prochain voyage. à gauche Hervé d'Ariège un très bon ami, que je revois en france et au centre un touriste qui roule aussi avec un Mercedes 508 les passions font des rencontres ... ! 

 

ginette très sympathique et très accueillante épouse d'Hervé et aussi chêftaine et organisatrice du Mercedes 508 ...   

 c'est le camion de la personne assise au centre dans la photo plus haut dont je ne connais pas le non, il continu sont voyage un peut plus dans le Sud pour rejoindre la frontière Mauritanienne. une fois installé, je me repose enfin à l'ombre sous les dattiers ...

=> => =>



Publié à 23:07, le 10/05/2010, Maroc
Mots clefs :


Errachidia et retour en france ... !!!

 Je resterai quelques jours tranquille à profité de ce superbe endroi et de mes nouveaux amis. Tous les matins je me balade dans les jardins de l'Oasis, c'est agréable et il fait bien bon a l'ombre sous les arbres ...

 l'endroit est splendide et il y a une multitude de petits sentiers qui traversent l'Oasis ... super pour les balades !

le petit âne est content à l'ombre du dattier ... au village il n'y a pas d'arbre , et le soleil très généreux dans ce pays apporte des températures souvent proche des 40°

Patiemment l'ane attend son chargement pour une dure remontée au le village

Les jours passe tranquille entre balade dans l'Oasis le souk d'Erachidia et les grillades le soir ..... !

De guauche a droite ... Hervet, Ayoub, Aziz et Mouhamed 

C'est bientôt le départ pour moi, demain  je vais préparer les affaires, ranger les sacoches correctement, bien équilibrer le poids et une petite vérif de la moto s'impose ... vérifié le filtre a air bougies la pression des pneus et le niveau d'huile qui n'a pas du tout bougé le long du voyage ...

Sympa la petite Varadero, bientôt le retour ... !

Après une semaine de repo je la redémmare pour vérifier si tout fonctionne correctement ...

Aujourd'hui une bande de bikers en Harley Davidson débarque au camping des sources bleues de Meski 

De belles bécanes ... mais les gars sont pas bavard ... !!!

Pas un grain de poussière sur les chromes ! ils doivent astiqué dur et tout les jours les bikers ... !!! 

J'adore cette lumière et ces couleurs ...

Mohamed a droite assis avec son tee-hirt bleu c'est le patron de se spandide commerce plein en couleur ...

Aujourd'Hui c'est dimanche et la population locale a envahi les lieux, c'est le bon momment pour faire des rencontres avec les habitants du coin ...

Voilà l'heure du départ est arriver ! 

je vais quitter mais amis et remonté au Nord du Maroc prendre le ferry ...

La moto est prete pour le retour, chargée et révisée ! ... Asis c'est instaler pour la photo.yes

... Après 10 jours de rigolades de bons gueuletons et de superbes balades c'est dur de partir ! frown ... les adieux sont toujours dificile mais il me tarde aussi de revoir la famille. il est déja tard 11h00 du matin et je vais essayer de rejoindre le camping ou j'étais passer à l'allez, celui des cerisiers entre Azrou et ifrane. je part donc sous un beau soleil, et fait le plein a la station d'essence d'Erachidia, repasse devant le barrage Al Hassan Addakhil qui dommine la ville d'Erachidia pour continué dans les gorges sur la route sinueuse qui ce fofile entre de splandides jardins, l'Oued Ziz et les falaises. la route poursuit sont chemin (avec moi et ma moto) sur le plateau désertique ou on peut voir quelques dromadaires broutté le tête dans les épines. je retrouve bientôt les manifiques forêt de cèdre ou je ferai une pose pour me restauré ... la route monte encore, et les arbres disparèssent pour laisser place à une herbe drue des hauts plateaux ...

Je retrouve le camping des cerisiers juste avant la nuit, plante ma tente rappidement et fini à la lanpe frontale. je rencontre deux motards qui vienne d'arriver aussi ... on passera la fin de la soirée à discuté de voyage de moto bien sur et à boire quelques bierres  ...

le l'endemain je roule toute la journée la tête dans les pensées sous un beau soleil raisonnable. je me raproche de l'atlantique avec le vent qui souffle de l'océan vers les terres, je roule vent de travers et c'est pas facile. je retrouve avec plaisir le camping des grottes d'Ercule au Sud de Tanger ... 

je rencontre le groupe de Nomadic et passe la soirée en leurs compagnie " les aventuriers des temps modernes " , c'est une entreprise anglaise spécialisée pour les voyages dans le désert, descendent avec les touristes jusqu'a Dakar au Sénégal. j'ai passer avec eux une superbe soirée ... au programe poulet grillé taboulé bière ... je repart le matin de bonne heure, la tête plein d'images de voyage des amis rencontrés des bons moments passez en leur compagnies et tous ces paysages magnifique ... les idées reste claire ... refaire le plein d'essence de provision et le ferry ...

Pour les amateurs de voyage organisée : "www.nomadic.co.ul" ... la traverser avec le Ferry a était rapide, j'ai rejoind Ceuta en longeant la côte méditérranée car la traverser et plus rapide et moins chers, mai c'est pas toujours le cas et mieux vos se renseigner avant. la route monte et suis la falaise, elle longe la mer Méditéranée, la vue est splendide, de multiples criques dessine le bord de mer ...

la mémoire de mon appareil photo est pleine malgré le tris que j'ai déjà fait ... !

Voilà ... !  la dernière photo du voyage ... elle a était prise en Espagne a côté d'une petite chapelle au Nord de Malaga après la traversée du ferry qui a quand même pris pas mal de temps entre les douanes et le débarquement en Espagne.

Mon voyage ce sera super bien passé, et le retour avec pour la première nuit à Malaga une deusième à Salamanca j'arriver en début de soirée bien fatigué mai heureu d'être arriver à bon port ....

le blog je l'ai fait pour raconté mon voyage, en espérant qu'il vous auras aussi donner envie de découvrir le Maroc à votre tour .....................

à très bientôt sur les routes d'ici et d'allieurs merci a tous et bonne route ... !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 01:39, le 5/05/2010, Rachidia
Mots clefs :


Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques


Derniers articles

Mon voyage au Maroc avec la vaillante petite 125 Varadero !
Merzouga la suite !
De Rissani à l'Oued Dràa ... !
l'Oued Dràa et Zagora ... !
Errachidia et retour en france ... !!!

Sites favoris

Deux Roues Sinon Rien
Terre-Bitume Moto Trail
Forumactif BMW GS
Couchsurfing
une TW 125 en Afrique
Forum V-Strom DL 650
lebretonstef
randobecane

Amis